NUMÉRO VERT GRATUIT - 08 05 03 11 00 - DU LUNDI AU SAMEDI DE 8H À 20H
Quelles sont les alternatives pour remplacer une chaudière fioul ?

Quelles sont les alternatives pour remplacer une chaudière fioul ?

Dès janvier 2022, il sera interdit d’installer des chaudières au fioul dans des logements neufs. Bien que le fioul reste la source de chauffage privilégiée pour les Français habitant en zones rurales et les retraités aux faibles pensions, c’est l’occasion de trouver des solutions pour optimiser son système de chauffage et surtout de bénéficier d’un confort thermique idéal chez soi. Le chauffage représente près de 70 % des consommations énergétiques d’un foyer. Dans un contexte où le prix de l’énergie ne cesse de grimper et où la question écologique prend une place dominante, il est nécessaire de trouver des solutions plus écologiques afin de limiter ses dépenses énergétiques. Découvrez les alternatives existantes pour le chauffage au fioul.

La fin des chaudières fioul en 2022 : une réponse à la convention citoyenne pour le climat

La chaudière au fioul, c’est bientôt fini ! Barbara Pompili, la ministre de la Transition Écologique, a annoncé ces mesures à l’issue du Conseil de défense écologique.

À partir de 2022, les logements neufs ne pourront plus installer une chaudière au fioul. D’une part, ce combustible est une énergie fossile polluante qui émet des particules fines et du dioxyde de carbone dans l’atmosphère. En effet, les chaudières au fioul rejettent 7 à 10 fois plus de CO2 qu’un mode de chauffage utilisant une énergie renouvelable. D’autre part, son prix augmente continuellement depuis plusieurs années.
Pas de panique, pour ceux qui en possèdent une, vous pouvez la conserver. Seulement si celle-ci tombe en panne, il faudra alors la remplacer par un autre système de chauffage.

Pour se chauffer mieux et moins cher, l’ADEME souligne que des alternatives « plus performantes à l’usage et moins polluantes que le fioul » existent. Bien évidemment, cela dépend de vos besoins énergétiques, des travaux réalisables, des énergies possibles et de votre budget.

Avant tout, il est essentiel de retenir une chose : un logement bien isolé réduit les déperditions thermiques et, de ce fait, conserve mieux la chaleur. Avant même de penser à la rénovation de votre système de chauffage, prenez le temps d’améliorer, si possible, l’isolation de votre logement. Maintenant, voyons ensemble quelles sont les alternatives possibles.

La chaudière gaz à condensation

La chaudière gaz à condensation est un mode de chauffage performant et efficace. Ses deux mécanismes majeurs permettent de la différencier d’une chaudière classique en faisant de la chaudière à condensation, un appareil moins énergivore.

Récupération de la chaleur latente des fumées
Premièrement, la chaudière gaz à condensation brûle du gaz pour produire de la chaleur. Elle va tirer profit de la chaleur contenue dans les fumées de combustion. 

Chauffage de l’eau du réseau de la maison grâce à la condensation
Deuxièmement, les fumées émises lors de la condensation contiennent de la vapeur d’eau. Cette vapeur d’eau libère de la chaleur ce qui permet de chauffer l’eau de votre réseau de chauffage et donc de vos radiateurs.

Grâce au système de récupération des fumées, la chaudière à condensation consomme moins de combustible et de ce fait, émet moins de gaz polluants (gaz carbonique, oxydes de d’azote, etc.). Effectivement, l’énergie des fumées, chargées en vapeur d’eau chaude, est ainsi réinsérée afin d’améliorer l’efficacité de la chaudière.

Pour des raisons de sécurité, l’entretien de la chaudière est encadré par des normes. L’entretien annuel d’une chaudière à gaz est obligatoire par la loi et doit s’effectuer par un professionnel. L’entretien des chaudières à combustion de 4 à 400 kW doit exécuter tous les procédés définis par la norme AFNOR NF X 50-010.

La pompe à chaleur (PAC)

La PAC peut convenir en cas de remplacement d’une chaudière au fioul. Cette alternative est la plus innovante et écologique, car il s’agit d’une énergie renouvelable et ne nécessite aucun combustible. La pompe à chaleur compte de nombreux avantages, à la fois pour ses économies d’énergies, mais aussi pour sa facilité d’utilisation et son confort de chauffe. Elle est composée d’une unité extérieure et d’une unité intérieure qui sont reliées entre elles. La pompe à chaleur récupère la chaleur contenue dans l’air, la terre ou l’eau, pour la véhiculer, via des transformations d’un fluide frigorigène, à l’intérieur d’un logement afin de le chauffer et parfois produire de l’eau chaude sanitaire. 

La pompe à chaleur air-air transforme les calories de l’air extérieur en air chaud pour votre maison grâce au circuit de cette PAC qui contient un fluide frigorigène. La pompe à chaleur air-eau capte les calories dans l’air et la transmet via des circuits d’eau. Souvent sollicitée dans les maisons neuves, elle utilise une énergie renouvelable et permet de diminuer considérablement la facture énergétique. Pour en savoir plus, consultez notre article, Tout savoir sur la pompe à chaleur air-eau.

Certaines PAC sont réversibles, en plus de la chaleur l’hiver, produisent également du froid l’été (climatisation ou rafraîchissement).

La chaudière à granulés bois 

Les performances de cette chaudière sont en constante amélioration. Le bois est le combustible de chauffe le moins cher sur le marché de l’énergie. Le principe de son fonctionnement est simple : la chaudière brûle les granulés de bois pour produire de la chaleur. 
Celle-ci est alors distribuée dans votre maison par le circuit de votre réseau de chauffage central. Il est possible de produire de l’eau chaude sanitaire à condition d’y intégrer un ballon d’eau chaude.

Il est nécessaire d’installer une zone de stockage pour y conserver les granulés, appelé silo de stockage. Ce silo doit être régulièrement rempli. 

Votre chaudière à granulés nécessite un entretien courant pour assurer une plus grande longévité. L’entretien de votre chaudière à granulés consiste à éliminer les cendres et nettoyer le corps de chauffe. Cependant, les fabricants ont mis au point des chaudières à granulés intégrant un système de nettoyage automatique et d’évacuation des cendres. Sinon, l’entretien peut se faire de façon manuelle, dans ce cas, veillez à renouveler cette opération quasiment tous les mois.

La chaudière à granulés est un système de chauffage qui est efficace et économe. Le granulé est adapté pour les habitations qui ont des besoins énergétiques importants et de l’espace pour pouvoir y stocker les granulés et la chaudière. Pour choisir le modèle adapté à vos besoins, il est important de s’entourer de professionnels qualifiés et agréés pour le changement ou l’installation. Changez d’équipement de chauffage en toute sérénité avec GINERGY. 

Demandez un devis

Les aides financières possibles pour votre système de chauffage

Pour accompagner de nombreux ménages français dans cette transition énergétique, le dispositif des aides financières s’en est trouvé renforcé. Et plusieurs aides financières sont éligibles au remplacement de sa chaudière fioul, mais uniquement par un système plus écologique. Pour les ménages les plus modestes, l’État envisage des aides financières pouvant aller jusqu’à 80 % de la facture finale. 

Pour réduire considérablement le coût de ces travaux, vous pouvez avoir droit au dispositif de MaPrimeRénov’. Cette prime est calculée selon les revenus des ménages.

De plus, dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie, il existe le coup de pouce « chauffage ». Cette prime est cumulable avec MaPrimeRénov’ et l’éco-PTZ. En revanche, il n’est pas cumulable avec l’offre « Habiter mieux de l’Anah ».

GINERGY a développé un service d’ingénierie financière dans le domaine de la rénovation énergétique pour vous faire bénéficier des aides nationales, régionales et locales permettant de faire baisser la facture de vos travaux de rénovation énergétique. Pour cela, GINERGY propose de vous accompagner ou de réaliser votre dossier de demande d’aides.

Contactez-nous

    Fermer le menu
    %d blogueurs aiment cette page :